Plateau des Bolavens J2

   
Plateau des Bolavens J2loupe
Le 30/12/2017
9
Laos 

Le niveau d'eau dans la rivière voisine étant très bas (il n'y a pas eu de lâcher d'eau depuis plusieurs jours), il n'y a plus d'eau dans le village de Tad Lo.

Nous avons donc squatté la guesthouse Palamei pour faire notre toilette : Ils ont un réservoir tampon leur permettant de tenir environ 3 jours.

Nous y avons également pris un très bon petit déjeuné.

Ensuite, nous sommes partis pour la visite du village Kokphoungtai de M. Hook. Il s'agit d'un village animiste vivant encore pratiquement refermé sur lui même. Les enfants fument une espèce de grosse pipe en bambou à partir de 3 ans, les filles peuvent être mariées à 2, ...

Dans ce village, pas le droit de voler l'âme des gens, donc pas de photos. M. Hook, nous explique l'histoire du café au Laos et la culture de son village, tatouages, plantes médicinales, ... Le tout étant en anglais, nous peinons pas mal, mais au tiers du chemin deux autres françaises anglophone nous rejoignent et nous servent d'interprète pour les parties que nous ne comprenons pas.

Nous partons ensuite pour les chutes de Tayicsua. De notre goût, la plus belle chute du plateau des Bolavens (la n° 2). Par contre, pour la voir, il a fallu braver feu de forêt et des centaines de marches à descendre, mais aussi à remonter. Je commence à regretter le froid que nous avions il y a quelques jours.

Et finalement, nous avons terminé la journée à la guesthouse Platinum à Ban Nong Oy (80 000 Kips la chambre double). Rien à dire sur la chambre, sauf qu'il n'y a rien pour manger autour sauf un restau Vietnamien.